Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 14:47

Actualités du 17 mars 2018 :
- PS : on reprend les mêmes et on recommence ;
- Russie : élection sur fond de crise avec l'Ouest,
- Espace : découverte d'une galaxie relique

Partager cet article
Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 16:24

Podcast du 15 mars 2018 sur :
- La nécessaire réforme de la SNCF ;
- Les Philippines et la Cour PénaIe Internationale ;
- La mort programmée du Puy-du-Fou.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 17:44

Au programme de ce 14 mars 2018 :
- la proportionnelle aux élections législatives,
- la politique extérieure américaine,
- Stephen Hawking, Elon Musk et les étoiles.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 12:54

L’Indochine, que de souvenir, que d’espoir déçu pour notre pays, que de grandeur brisée… Pour mémoire, l’Indochine est une réalité géographique comprenant les pays se situant entre l’Inde et la Chine à savoir l’ancienne Indochine Française (Vietnam, Laos et Cambodge) ainsi que la Birmanie, la Thaïlande, la Malaisie et Singapour. Dans cet article, nous regarderons avec plus d’intérêt nos anciennes colonies car ce sont elles qui peuvent présenter le plus d’intérêt et le plus d’opportunité pour notre pays et pour en faire une base de rayonnement pour notre pays dans cette zone.

Ces trois pays (Vietnam, Laos et Cambodge) ont vécu différemment la séparation d’avec la métropole, avec plus ou moins de douleur ou de tristesse. L’image traditionnelle qui ressort de cette région du monde est l’image de la guerre d’Indochine (avec la 317e section par exemple) ou celle de la Baie d’Halong (que l’on voit dans James Bond contre Docteur No), alors que ces pays évoluent à une vitesse phénoménale. Les villes champignons poussent et la Chine y délocalise ses entreprises à faibles valeur ajoutée.

L’Indochine, entre souvenir et renouveau

Le Vietnam,  un autre paradigme communiste

Le Vietnam est le pays le plus développé des trois, avec un système communiste garant de l’ordre mais qui s’adapte raisonnablement à l’économie de marché depuis le VIe congrès du parti communiste en 1986 avec une politique de " renouveau " (Doi Moi).

Pour mémoire le Vietnam est devenu communiste avec l’aide de l’URSS et non de la Chine et a repoussé une invasion de la Chine, lors de la guerre du Vietnam mené par les occidentaux.  L’anglais y prend une place plus importante, même si la France réussi à maintenir sa présence, notamment dans l’enseignement, et que le français est la langue du Vietnam à l’ONU. De plus, la communauté de francophone est assez présente  et innerve l’ensemble de la société, même si ce sont sont plus des individus qui portent l’image de notre pays qu’une volonté étatique à contrario des américains qui ont peu à peu remplacés les soviétiques. La croissance économique est également au rendez-vous pour le Vietnam bien qu’il continu d’être un pays rural, ayant des productions traditionnelles ou issu de la colonisation comme le vin de Da Lat (certains sont produits à partir de pied de Chambourcin ou de Syrah). De plus et malgré une pression extrêmement importante du pouvoir, l’Eglise y est très présente et ne se renie pas, ni sur ses convictions, ni sur ses traditions, ce qui pourrait inspirer nos prélats…

République Démocratique Populaire Lao, un nom qui veut tout dire

Le Laos a également suivi l’idéologie soviétique, mais est resté une dictature extrêmement autoritaire, ayant choisi une ouverture internationale, beaucoup moindre. En effet, hormis le développement du tourisme de luxe et du secteur minier, la République Démocratique Populaire Lao reste un pays relativement fermé politiquement. La France et la francophonie y est également présente mais de manière modérée car ce sont ces partenaires locaux et communistes qui entretiennent les rapports les plus importants (Chine et Vietnam). La France n’a qu’un intérêt limité à s’y développer, hormis à provoquer la susceptibilité du voisin vietnamien.

L’Indochine, entre souvenir et renouveau

Le Royaume du Cambodge, un « Royaume de poche »

Cette expression de «Pocket Kingdom » énervait particulièrement l’ancien souverain Sihanouk Norodom car, en tant que Roi, il ne pouvait considérer que son peuple, l’un des plus anciens de la région, constructeur d’Angkor Wat, était petit.

Après avoir été « libéré » des khmers rouges (soutenues et armées par la Chine) par le voisin vietnamien, la présence française était réduite à peau de chagrin, même si la colonisation et la décolonisation avait été douce, puisque le principal regret des locaux est de ne pas leur avoir rendu la Cochinchine qu’ils avaient perdu au XVIIe siècle (soit près de deux siècles avant la colonisation). Malgré tout, nous avons su reprendre certaines positions dans l’éducation particulièrement dans les sciences techniques (notamment par l’IUT de Phnom Penh) et la médecine. De plus, l’Eglise grâce aux Missions Etrangère de Paris s’y réimplante progressivement en s’adaptant à la culture locale, totalement à l’opposé de son voisin vietnamien. Après la mort du vieux roi, le pouvoir royal a pu être fragilisé mais semble malgré tout tenir bon du fait du profond respect de la part des cambodgiens pour leur tradition tout en souhaitant toujours plus d’avantage de modernité pour s’inscrire dans des politiques d’échanges que la France peut favoriser car elle y dispose d’une voix forte.

Article initialement publié dans l'Action Française 2000

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 15:22
Et maintenant ?

Et maintenant que les attaques terroristes ont atteint le sol sacré de la Patrie, souillant cette terre bénie du sang de notre jeunesse, que devons-nous faire, que pouvons-nous faire ? Renforcer le controle au frontière, arrêter les précheurs de haine, déchoir de la nationalité française les terroristes revenant de Syrie, réduire le flux migratoire, porter la fer et le feu dans les rangs de l'ennemi ; tout cela sont des évidences, mais qui ne mèneront pas à une victoire sur la bête immonde. Dans le meilleur des cas, on ne fait que blesser cette hydre ; on ne fait que lui couper une de ces nombreuses têtes.



Non, ce qu'il nous faut faire, c'est la frapper au coeur. Nous devons frapper ses centres économiques. Nous devons fournir des armes aux Kurdes, pour qu'une fois débarassé de la tête Daesch, ils les retournent contre la Turquie. Nous devons bombarder les champs de pétrole d'Arabie Saoudite et pilonner Doha sous un déluge de bombe. Leur argent entretien la mort et la désolation à la surface de la planète, il n'est que temps de leur présenter la note.



Mais si cela est si simple, pourquoi ne l'avons-nous pas défà fait ?



Pour des raisons diplomatiques. En effet, les américains obnubilés par leur doctrine du containment n'ont pas révisé leur logiciel tactique depuis la guerre froide ; or, le monde à drastiquement changé ; l'opposition par le facteur économique ne fonctionne plus. Il n'y a plus d'un coté les good guys qui respectent l'économie de marché et de l'autre coté les enfoirés de rouge. Et c'est pour ne pas vexer nos alliés que nous pleurons nos morts ! Alors cela suffit, il faut que notre gouvernement ait le courage (ce serai une première pour notre président) de s'occuper de nos vrais ennemis !



Individuellement, que pouvons-nous faire ?



Il nous faut ne pas subir, rester ferme et droit dans l'adversité. Notre emblème, c'est le coq, le coq continue toujours de chanter quelque soit les circonstances. Alors continuons de chanter ! Continuons de vivre, sans jamais oublier que cela peut (et va sans doute) se reproduire. Nous ne devons pas incriminer l'ensemble des musulmans, mais seulement les salafistes et ceux qui se disent wahabites. 14-18 a permis l'adhésion de tous à la République, il faut que cette guerre succite l`adhésion à la France et à ses valeurs de respect et de tolérance. Mais on ne peut se faire respecter et tolérant que si on ne courbe pas l'échine, que l'on porte haut ses valeurs et ses convictions. Alors ne baissons pas la tête, soyons fidèle à notre réputation et bombons le torse et en avant !

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 11:23

Les Etats de l'Europe dleather-and-pink-spankies-gay-pride.jpge l’est suivent désormais l’exemple de la Russie pour protéger les enfants. Ils essaient de mettent un frein au militantisme favorable aux activités sexuelles « non traditionnelles ». Les associations d’homosexuels sont furieuses.

 

Le mois dernier, Moldova a voté une nouvelle législation qui interdit la distribution d’informations « destinées à vulgariser  la prostitution, la pédophilie, la pornographie et tout autre type de relation ayant un lien avec le mariage et la famille ». La Lituanie a récemment adopté une loi similaire, et le parlement ukrainien se pencherait sur la même question.

 

Les législations sont destinées à protéger les mineurs contre des informations explicites, qui pourraient les pousser à prendre des décisions qui seraient mauvaises pour eux à leur âge. La législation russe, adoptée en juin, impose des amendes aux personnes et associations qui feraient la promotion de comportements sexuels « non traditionnels » auprès des enfants. Les associations de défense des homosexuels, telles Human Rights Watch, affirment que ces législations sont non conformes au droit international et aux normes internationales des droits de l’homme. Leurs partisans affirment au contraire que leur champ d’application est limité, et qu’elles ne restreignent la liberté d’expression que dans les cas où la protection des enfants le rend nécessaire.

 

L’homosexualité n’est pas criminalisée en Russie, ni dans les Etats d’Europe de l’est, contrairement à ce qui était le cas sous le régime communiste. Mais les citoyens craignent la présentation de certaines pratiques sous un jour séduisant et les effets qu’elle peut avoir sur les mineurs.

 

Le mode de vie homosexuel en particulier est associé à une pléiade de risques pour la santé. Les personnes qui adoptent les pratiques homosexuelles ont 18 fois plus de risques de contracter le virus du VIH/SIDA  que les autres. Ils s’exposent à plus de risques de contracter des MST, de se droguer, d’être touchés par une dépression, et de commettre des tentatives de suicide.

 

Ces législations sont en vigueur dans certains Etats de la Fédération de Russie depuis une décennie environ. Les législatures nationales ont commencé à rédiger des lois similaires cette année, après l’ordre donné par Obama à ses ambassades de promouvoir les droits des personnes lesbiennes, gay, bisexuelles et transgenres, et la création d’un fonds  pour les organisations étrangères travaillant à promouvoir ces droits. Au même moment, le premier ministre britannique David Cameron menaçait de mettre fin à l’assistance financière des pays dans lesquels la sodomie serait toujours pénalisée.

 

L'Associated Press et d’autres medias ont qualifié ces législations d’« anti-gay ». La semaine dernière, un article du New York Times a comparé Vladimir Putin à Adolf Hitler. Les militants homosexuels ont appelé au boycott des 22e Jeux Olympiques d’hiver à Sochi, en Russie.

 

Les militants, qui exploitent le sentiment antireligieux ambiant dans les pays occidentaux, reprochent à l’Eglise orthodoxe de Russie d’être favorable à ces législations. Mais la religion n’est pas sous emprise de l’Etat en Europe de l’est, et ces législations bénéficient d’un large soutien. En Russie, un sondage récent du think-tank Pew Research Center a conclut que 16% seulement de la population jugeait l’homosexualité socialement acceptable.

 

La Russie a promulgué ces législations malgré les condamnations récentes d’experts onusiens à l’encontre d’autres lois similaires promulguées dans la région. En juin, le Conseil de l’Europe a exprimé son inquiétude à l’égard ces règlementations russes, et en particulier en ce qui concerne leur effet sur les Gay Pride. De tels événements sont célèbres pour les étalages d’actes sexuels et sadomasochistes simulés.

 

Les pressions internationales n’ont pas découragé les pays voisins, prêts à approuver des lois similaires à celles de la Russie.

 

Quelques activistes intrépides ont été confrontés aux conséquences de leur voyage en Russie, organisé dans le seul but de proclamer leur opposition à cette législation.

 

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 16:00

Après l'élection d'un nouveau souverain spirituel, le matérialisme devait bien se rattrapper. Le Saint Père François impose une image beaucoup plus décontracté et plus avenante de la papauté, apportant une atmosphère de fraicheur et de simplicité dans le lourd appareil que constitue la Curie. Ses éclats de rire dans la salle clémentine de ce vendredi, marque la décontraction que le nouveau Pape entend installer. Preuve que la "transition" est bien en marche, selon les journalistes !!! Rappelons que pour ces mêmes journalistes, le Pape émérite Benoït XVI devait être lui aussi un pape de transition...Si on part du fait que nous sommmes que de passages sur cette terre, que notre état est transitoire, alors tous les papes, , ne sont que des transitions, devant mener l'Eglise vers la fin dernière !

 

Mais revenons au changement de tête qui s'opère globalement à l'échelle du monde. Une autre transition à lieu en ce mloment à l'aqutre bout du continent eurasiatique. C'est une transition prévu et qui ne surprend personne. L'élection de XI Jinpinbg. Ainsi, il serai possible de faire le portrait par opposition entre le nouveau Pape et le nouveau chef de l'état chinois. Il est arrivé au pouvoir par différentes ententes, en utilisant pas toujours des méthodes forcément honnètes ; c'est un homme de l'ombre qui a su manipuler les caciquies du partie, voir qui a su s'en débarasser pour lui laisser le champs libre. Il est considéré par certains comme un être violent, qui entendrait revenir à la pure structure du marxisme originel, particulièrement sur le refus total de la religion.

 

 

Le très Saint Père, ayant eu dès sa première homélies, des paroles de feu : "quand on ne confesse pas Jésus-Christ, on confesse la mondanité du diable, la mondanité du démon", va sans doute s'heurter à ce nouveau dirigeant chinois. Iil est probable que l'Eglise souterraine de Chine connaisse encore un aggrandissement, et que les séminaires clandestins se multiplient, alors que les « officiels », eux, ferment leurs portent, comme ce fut le cas dans la province du Shanxi. On peut donc raisonnablement se demander qu'elle va-t-être l'attitude que va avoir le très saint père envers le nouveau pouvoir chinois.

 

Xi jinping

Xi Jinping, qui est le secrétaire général du partie communiste chinois qui depuis le XIIe congrès du partie a été élu, sans surprise président de la République Populaire de Chine.

 

 

La diplomatie chinoise attend du nouveau Pape qu'il arrête ces relations diplomatiques avec Taïwan ainsi que l'Eglise ne façe plus d'ingérence dans la politique interne de la Chine, y compris pour des motifs religieux. La même chose avait été demandé à Benoit XVI, demande qui avait été rejetté. La politique chinoise va être un enjeu important pour le nouveau Pape et pour le développement futur de l'Eglise en Asie.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 13:44

 

186144137

Le bouclier anti-missile sera prêt en 2018, nous apprend le secrétaire générale de l'Alliance Atlantique, Anders Fogh Rasmussen. Ce bouclier nous protègera des tirs extérieurs, mais constituera une grave menace pour la sécurité intérieure de l'Union Européenne. En effet, deux Etats qui se sont vu refuser leur entrée dans l'espace Schengen du fait de frontières pas suffisament sécurisé, vont voir sur leurs territoires, le déploiement de missiles d'interception. Cela pourrait constituer un moyen de forcer la porte de l'espace Schengen et d'obliger à une plus rapide destruction étatique, vers une fédération européenne.

 

L'armée, après le facteur économique, est le nouvel outil que les technocrates ont décidés d'utiliser pour accélérer le processus de destruction des Etats-nations, en faisant une redistribution des cartes, en donnant un poids géostratégiques à des Etats qui l'avaient perdu depuis plus de 1000 ans ; pour permettre une dissolution des nationalités. En effet, de grands mouvements populaires ont éclatés en Bulgairie contre les Roms, si bien que l'aide de l'Union Européenne va être très rapidement nécessaire pour endiguer les problèmes rencontrés, si bien qu'en tant que défenseur de l'espace aérien, la Roumanie et la Bulgarie ont un magnifique moyen de pression sur l'Union...

 

191148724

De plus, le positionnement de ces armements inquiètent au plus haut point la Russie. Elle crainds en substance que les Alliés n'utilisent leur armement contre eux. Une nouvelle guerre de Bloc ? Sans doute. La partie écrite en rouge sur l'image du dessus tant à le démontrer : "responsable chacun pour sa zone"... Même si des solutions sont en cours de négociations pour permettre d'éviter une nouvelle guerre froide, entre une Russie dont tous les indicateurs sont au vert, une nation qui retrouve le chemin de la puissance et un Occident américanisé moribond en recherche de ses valeurs et de ses racines...

Partager cet article
Repost0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 07:45

http://image.spreadshirt.net/image-server/image/composition/16020597/view/1/type/png/width/178/height/178/noir-france-afrique-t-shirts_design.pngPlus de 50 millions de travailleurs africains doivent être invités en Europe du fait d'un accord secret en vu d'une migration de grande envergure, selon le Daily Express. L'ouverture d'un « Pôle Emploi» financé par le contribuable européen au Mali, cette semaine n'est que la première étape vers la promotion de la « libre circulation des personnes entre l'Afrique et l'UE. »

 

 

Les économistes de Bruxelles prétendent que les différents Etats de l'UE auraient «besoins» de 56 millions de travailleurs immigrés d'ici à 2050 pour compenser le «déclin démographique» en raison de la dénatalité et de l'augmentation de la mortalité à travers l'Europe. Le rapport, par l'organisme statistique Eurostat, tente de prouver qu'un grand nombre de migrants pourraient être nécessaires pour combler les déficit en deux ans si l'Europe veut garder l'espoir de financer les besoins de retraite et de santé de sa population de plus en plus âgées.

 

Ce rapport dit en substance: « Les pays ayant des taux de fécondité faible pourrait exiger un nombre important d'immigrants au cours des décennies à venir si ils veulent maintenir le nombre actuel de personnes en âge de travailler. Avoir suffisamment de personnes en âge de travailler est vital pour l'économie et des recettes fiscales. »

 

Le rapport, rédigé par l'eurodéputé français Françoise Castex, demande à ce que les immigrants bénéficient de droits juridiques ainsi que l'accès aux prestations sociales . Mme Castex, a déclaré: «Il est urgent que les Etats membres aient une approche sereine de l'immigration. Pour dire «oui», nous avons besoin de l'immigration ... ce n'est pas un nouveau développement, nous devons l'accepter. » Les propositions comprennent la création d'une" carte " bleu, sur la base de la carte verte américaine. Les titulaires de carte bleue seraient en droit de se déplacer librement dans toute l'UE. La nuit dernière, Sir Andrew Green, du think thank MigrationWatchUK a déclaré: «L'Angleterre, la Hollande, est déjà le pays le plus peuplé en Europe. A l'heure actuelle, nous devons construire l'équivalent de sept villes de la taille de Birmingham, dans les 25 ans à venir, pour les installés les migrants attendu par le gouvernement. » Il continue en déclarant : «Le gouvernement doit veiller à ce que ces permis de travail ne soientt pas valables pour le Royaume-Uni. Des niveaux plus élevés d'immigration sont la dernière chose dont nous avons besoin d'une récession prochaine. » Ombres et ministre de l'Intérieur Dominic Grieve a dit: «Lorsque les ministres sont des mots durs sur les efforts pour contrôler l'immigration, ils ont besoin pour fournir une explication claire que la politique nationale n'est pas miné par la petite porte à Bruxelles. » Le UK Independence Party leader Nigel Farage attaque vivement cette décision en disant : « Le plus tôt sera le mieux pour la Grande-Bretagne de reprendre le contrôle de la politique d'immigration. » nos voisins d'outre-Manche ont parfois un indéniable bon sens dans leur souverainisme pointilleux...

 

Les propositions - le cadre du partenariat Afrique-UE signé en Décembre dernier Portugal - met également en garde sur les effets négatifs de l'immigration de masse et appelle à «une meilleure intégration des migrants africains". Il appelle aussi à une approche compatissante aux huit millions d'immigrés illégaux qui vivent déjà dans l'UE. Il déclare: «Les migrants irréguliers ne doivent pas être traités comme des criminels. Beaucoup risque de leur vie en quête de liberté ou des moyens

de subsistance existant [ou supposés se trouver] en Europe. Tant que l'UE a un niveau de vie supérieur à ceux de ces pays, la tentation existe à venir. »

 

La déclaration appelle l'UE à aider les gouvernements africains à mettre en place des « centres d'information de migration » afin de mieux gérer la mobilité des travailleurs entre l'Afrique et l'UE".

 

Le premier étant le pôle emploi a ouvert à Bamako. D'autres centres devraient ouvrir prochainement dans les Etats ouest africains et d'autres plus tard en Afrique du Nord. Le Daily Express a révélé que, dans une apparente contradiction de la politique de l'immigration, des milliers de migrants - comme Kanouté Tieny du Mali – touchent plus de 6200 € de subventions par l'UE à rentrer chez eux en Afrique.

 

Source : Express.co.uk 

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 12:21

Nous avons vu les scènes de liesse se dérouler sur le lieu des attentats du 11 septembre 2001, après la mort du plus grand ennemi de l'amérique... Comme ce défilé patriotique était beau et touchant, comme cette mort n'était pas calculé et prémédité depuis de nombreuses années...

 

On se souvient encore qu'un de nos piou-piou l'avait eu dans le viseur au début de la campagne d'Afghanistan et que le commandement américain avait interdit au sniper français d'abattre le chef d'Al Qaïda... Sa mort était inévitable, les élections américaines approchant, Obama tire Ousama comme le magicien tire le lapin de son chapeau. En effet, Obama, selon les sondages était le président le plus impopulaires de toutes l'histoire des Etats-Unis (surtout depuis l'invention des sondages d'opinions à partir de 1936) et seul un miracle pouvait le sauver. Il jouait sa présidence et son passage dans l'histoire... Et il a remporté le gros lot ; de là, à imaginer que les services américains connaissaient la cachette d'Oussama et qu'ils le gardaient comme un joker, il n'y a qu'un pas que nous ne franchirons pas.

 

Lors de cette fameuse opération un hélicoptère, s'est craché. Jusque là, rien de trop anormale... Cela se complique lorsque le commando décide de mettre le feu à l'hélicoptère pour ne pas laisser de trace. La seule trace restante n'est autre que l'hélice arrière et selon les experts en armement, il s'agirait d'une nouvelle classe d'hélicoptère, des hélicoptères discrets (oui,  il est totalement impossible à un avion comme à un hélicoptère d'être totalement furtif, car il peut toujours être repéré, si bien que les experts n'emploie que le terme de "discret".), car les débris ne ressemble pas à ceux des MH60   (plus connu sous le nom de Black Hawk), traditionnellement utilisés par les Navy Seals, et c'est sans doute cette discrétion qui, selon Dan Goure ( ancien du Pentagone et aujourd'hui expert du Lexington Institute), à grandement participé à la réussite de cette mission.

 

Une autre polémique a enfler, puis est retomber comme un soufflet, à savoir "l'enterrement" de Ben Laden. Selon le porte parole du Pentagone, il s'agit d'un « enterrement en mer régulier ».La journaliste américaine, Anneke Green a publié une analyse troublante dans le Washington Times, qui indique les détails très probables de la cérémonie d’enterrement à bord de l’USS Carl Vinson. Comme le rapporte Green, il existe un protocole de funérailles militaires propre à la Marine, qui décrit comment un enterrement musulman doit se dérouler :

 

Le corps doit avoir été lavé et enveloppé “tel que requis pour les corps des musulmans”. Il s’agit d’un nettoyage devant être fait par un autre musulman. Ceux qui se sont rassemblés pour prier à l’enterrement -les membres de l’équipage apparemment puisque la famille n’était pas autorisée à participer à l’évènement- ont dû se tourner vers la Mecque.

 

Green, continue et découvre des prières funéraires qui doivent être prononcées, pendant lesquelles des supplications pour les défunts doivent être faites. Une prière que nous pourrions traduire de la sorte (la traduction depuis l’arabe n’est pas parfaite) :

 

« O Allah, pardonne-le, ait pitié de lui, pardonne-le, accorde lui la sécurité, fournit lui un endroit agréable et spacieux, lave le de ses pêchés avec de l’eau, de la neige et de la glace, purifie le comme un vêtement blanc une fois nettoyé de sa saleté, remplace sa demeure actuelle par une meilleure, remplace sa famille actuelle par une meilleure, remplace son partenaire actuel par un meilleur, fais le entrer au paradis et sauve le du châtiment de l’enfer. »

 

Mais ce qu’oublie de mentionner Green, c’est qu’avant cette supplication, le service de la prière obligatoire comprend la sourate d’ouverture du Coran, ou la «Fatiha». 

 

1.7. la voie de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont mérité Ta colère ni celle des égarés !

 

Pas besoin d’être un spécialiste de l’Islam pour savoir que cette sourate contient une malédiction éternelle sur les Juifs ( "ceux qui ont mérité Ta colère" ) et les Chrétiens ( "des égarés" ).  Il n’y a beaucoup de raisons qui font que si le protocole funéraire filmé par les américains était publié (ce qui est peu probable), il ne le serait pas en entier. Et comme Green le note, l’armée américaine a la capacité de faire en sorte à ce que l’inhumation se fait d’une manière qui est conforme à la loi islamique, ainsi que conforme aux exigences pour un enterrement à la mer.

 

De plus, après cette mort, les écoles et instituts chrétiens fermés, églises sous surveillance et quartiers chrétiens  font l'objets de mesures de sécurité renforcées : telles est la situation que la communauté chrétienne enregistre dans les principales villes du Pakistan après la nouvelle de sa mort.

Ce sont les autorités civiles elles-mêmes qui ont disposé les mesures de sécurité en question à Islamabad, Lahore, Karachi, Multan et dans d’autres centres urbains ... Les chrétiens peuvent constituer une cible en ce qu’ils sont identifiés par les talibans comme servant les occidentaux et surtout les américains, responsables de la mort de leur leader bien-aimé.

Paul Bhatti, Conseiller spécial du gouvernement pour les Minorités religieuses, confirme à Fides que « la situation est tendue. Il existe en effet de fortes craintes de réactions, totalement insensées, contre les minorités chrétiennes. Le gouvernement accorde la plus grande attention aux mesures de prévention ».

Le Père Mario Rodrigues, Directeur des Œuvres pontificales missionnaires au Pakistan et résident à Karachi, à peine sorti d’une rencontre avec les autorités civiles, raconte à Fides : « Ils nous ont mis en garde en demandant la fermeture de nos instituts et en renforçant la surveillance de la police devant les églises. Les chrétiens au Pakistan sont, dans ce cas également, des victimes innocentes : tous les prétextes sont bons pour les menacer ou pour perpétrer des attaques contre eux ». (Agence Fides 02/05/2011)

 

 Ce qui est à craindre maintenant, c'est un mouvement totalement désordonné, où toutes les structures de cette nébuleuse qu'est Al-Qaïda vont vouloir rivaliser les unes avec les autres pour arriver à une domination sur les autres structures et que leur chef domine les autres ; ce qui va emmener le monde vers encore plus de chaos et de terrorisme. La guerre contre le terrorisme ne fait que commencer...

Partager cet article
Repost0