Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 05:58

series.jpgOui ! Les séries américaines rendent stupide et font gaspiller notre temps de vie si précieux ! Combien de choses grandes et belles pourrions-nous accomplir ? Combien de « Reich de mille ans » pourrions-nous édifier ? Combien de peuple pourrait jouir de leur liberté retrouvée, si nous arrêtions de les regarder ?

 

Mais la liberté n’est-elle pas, avant toute chose, celle de choisir ses addictions ? Regarder une série est quand même moins nocif que de boire de l’alcool ou d’avoir une grande passion pour le jeu de massacre, style Columbine !

 

L’être humain peut avoir une importante tendance à l’emportement, dans les épreuves du quotidien. Les séries, en avalant notre « temps de cerveau disponible », sont là pour servir de garde-fou au bonnes mœurs et à la sécurité de l’ensemble de la société. Regardez ces cours programmes, durant juste suffisamment de temps pour oublier nos soucis du quotidien et, comme par miracle, annihiler nos velléités de révoltes, notre envi de destruction et de notre soif inextinguible de sang, d’empêcher que l’être méprisant ses voisins et ceux qui sont différents de lui ne tombe irrémédiablement dans la haine la plus totale. Cela n’est possible que pour la catégorie sociale dominante, imposant le juste et l’injuste à l’ensemble du corps social !

 

Ce « temps de cerveau disponible » n’est pas qu’important pour les publicitaires, mais pour la société dans sa globalité. En effet, cela permet la sauvegarde du système étatique dans son entièreté ; il ne s’agit ni plus, ni moins qu’une forme de propagande –beaucoup plus douce que celle du communisme triomphant ou du IIIe Reich- qui par sa douceur et son acceptation volontaire, fonctionne à merveille !

 

Les séries télévisés, et notamment celle provenant d’Outre-Atlantique, nous apaisent et nous permettent de vivre durablement ensemble dans un climat médiant. Celui qui se plaît dans un tel climat ne peut être qu’un médiocre, ayant accepté son esclavage…

 

Chacun doit inspirer à mieux, à un idéal qui le transcende, en gardant le feu intérieur, le feu sacré de la révolte que les puissants, les potentats veulent éteindre par ces inepties télévisuelles.

 

Plutôt que de regarder une de ces séries, d’une stupidité crasse, prenons un bon livre, un Jules Vernes, un Alexandre Dumas, un Tolstoï ou que sais-je, mais un auteur qui a travaillé sur son œuvre, qui l’a médité, qui l’a fabriqué comme un nouvel Homère (excluant pratiquement de fait tous les écrivains contemporains) et reprenons cette saine habitude de passer nos soirées devant l’âtre, le chien sur les genoux,  un livre à la main…  

Partager cet article
Repost0

commentaires