Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 20:26
En cette situation de crise, où les pays occidentaux ont prêtés de l'argent au banque pour qu'elles ne fassent pas faillite, les esprits de tous s'échauffent, lorsque l'on parle de bonus bancaire. Mais d'abord à quoi cela sert-il ? Il s'agit juste d'une prime pour les employés les plus méritants. Quoi de plus normal ? On récompense les gens qui font du bon boulot par une prime, où est le mal ? On nous dit que les banques feraient mieux de réinvestir cet argent dans l'économie réelle... Eh bien, c'est ce qu'elles font...
En effet, l'argent qu'elle donne à leur salarié, va être investi, mis dans les circuits économiques traditionnels par ces mêmes salariés pour acheter des biens et services, permettant ainsi une relance générale de l'économie permettant de résoudre plus rapidement la crise. En réinvestissant dans les placements, les banques ne feraient qu'entretenir le cycle de la crise, visant à une monopolisation croissante. Celle-ci entraînerai également un turn-over important de la part des salariés qui irai cherché sous d'autres cieux, ce qu'ils ne trouvent plus ici, et les grandes villes occidentales perdraient leurs statues de place financière mondiale.
Que critique-t-on réellement dans ses bonus bancaires ? Simplement le fait qu'il faut une égalité de condition entre tous, qu'il n'y ai ni riche, ni pauvre, mais juste une classe moyenne. Les traders, et autres capitalistes (voilà le mot est laché), sont les créateurs de bulle spéculative ayant généré la crise ; ils l'ont générée et non créé. En effet, les créateurs sont les hyper-consommateurs eux-même, qui ne savent plus dire non à leur désir, qui n'ont plus qu'un but l'assouvissement de leurs désirs. C'est la majorité qui a créée cette crise et qui doit se trouver un responsable, pour se justifier, car ce n'est jamais de sa faute propre mais toujours celle des autres, il faut trouver des gens à accuser, et c'est cela que l'on montre lorsque l'on critique le système bancaire. Que tous sont égaux, qu'ils peuvent tous prétendre au même  type de bien est une hérésie et c'est malgré tout cela qui a amené à la crise économique actuel. L'égalité, valeur républicaine issus de la Révolution française est encore une fois, par là que viens le mal... Alors laissons les riches, être riche et ne nous plaignons pas !!
Partager cet article
Repost0

commentaires

entrecôte 10/08/2009 09:34

Organisme privée qui vient manger dans la main du contribuable lorsqu'elle est en difficulté et qui n'hésite pas à mettre des gens sur la paille de part ces pratiques et qui en plus se fait du beurre sur le dos des clients via les frais bancaires. Cette pratique consistant à avoir le beurre et l'argent de beurre puisqu'elle ponctionne les honnêtes gens par tous les moyens les rends détestable aux yeux des français et ce à juste titre. Cette crise bancaire qui a rejailli sur les peuples n'étaient pas souhaités par ces derniers alors la leçon sur le fait que l'Etat ne doit pas s'ingérer dans un organisme privée n'est pas plausible davantage encore si cette organisme a reçu des fonds public. Sans être syndicaliste ou communiste on ne peut que dénoncé ce système.

Blioberis 10/08/2009 22:20


Il ne faut que répondre à une demande du public. Si le public est prêt à emprunter de l'argent, alors qu'il sait ne pas pouvoir le rembourser hormis en perdant le bien qu'il vient d'acheter par ce
prêt, les banquiers vont répondre. Le problême de départ viens du faite que les banques ont récupérés les biens immobiliers en même temps faisant chuter les cours, alors que le prix de l'immobilier
ne faisait que croître... Les banques sont évidemment critiquables, comme tous les autres acteurs de la société ;  mais le fait qui a engendrer la crise est la surconsommation américaine. Cet
organisme n'aurai jamais dû recevoir des fonds publiques, car la crise fait disparaître les concurents les plus faibles. L'Etat aurai dû nationaliser s'il avait vraiment voulu aider l'économie
générale...


entrecôte 09/08/2009 13:02

On reconnait qui est l'auteur de cet article derrière son pseudonyme bliobéris au vue de ce qui est exposé je vous ferait par de mon désaccord sur votre vision des bonus notamment comme quoi les traders bénéficiant de ces bonus les réinjecteraient dans l'économie.
Selon moi avant de donner des bonus aux traders je les obligeraient a rembourser les sommes prettées par l'Etat c'est a dire nous tous.
C'est ainsi que je condamne l'attitude de nos dirigeants politiques qui ont acceptés depuis longtemps cette pratique et qui essaie de nous enfumer à travers de beaux discours jamais suivis d'actes concrets et simple tous simplement parce qu'ils n'en ont pas la volonté ou le courage. Mais voila ce qui manque surement à ce pays pour sortir de la crise et des pratiques honteuses du courage et de la détermination...

Blioberis 09/08/2009 21:29


Je suis d'accord avec vous sur un point, le manque de courage et de détermination de nos dirigeants, qui préfèrent tenir des discours pour envoyer de la poudre aux yeux de l'électeurs plutôt que de
prendre des mesures concrètes contre les grands ou de réduire la liberté individuelle, pour protéger les plus petits. Car il faut carresser l'électeur dans le bon sens et comme ce sont les grands
groupes (notamment ceux de la finance) qui payent leur campagne politique, ils ne feront rien. Leur intérêt n'est pas de transmettre à leur descendance un pays plus fort, plus grand en
restructurant et en réformant durablement le pays, mais de contenter leur électorat... Mais l'Etat n'aurai pas dû intervenir pour sauvegarder les banques, c'est un organisme privé qui ne doit pas
dépendre de la charité publique !